Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
Jean-Marie Messier Retour

Jean-Marie Messier

Il débute sa carrière en 1982 en tant que conseiller des finances. En 1986, il devient conseiller technique pour le cabinet d’Édouard Balladur jusqu’en 1989 où il devient banquier chez Lazard.

En 1994, il devient Directeur Général de la Compagnie Général des Eaux (CGE) et le bras droit de Guy Dejouany, Président Directeur Général (PDG) de la CGE. La CGE est alors une entreprise qui détient des parts dans les médias mais qui reste essentiellement une entreprise spécialisée dans l’eau.

Lorsque Dejouany prend sa retraite en 1996, c’est Jean-Marie Messier qui lui succède à la présidence. Il commence alors à transformer totalement le groupe et, en 1998, le renomme Vivendi Universal. Il abandonne la stratégie de Dejouany pour se tourner vers les médias. Vivendi devient la deuxième entreprise mondiale de communication.

En 2002, Vivendi enregistre des pertes énormes d’environ un milliard de dollars par mois. La même année, Jean-Marie Messier doit démissionner, Jean-René Fourtou est alors nommé PDG de Vivendi. (Les indemnités de départ que perçoit Jean-Marie Messier s’élèvent à 20 millions de dollars et soulèvent beaucoup de contestations).

Jean-Marie Messier quitte alors la France pour s’installer à New York où il crée Messier Partners, une agence spécialisée dans le conseil aux entreprises.

En juin 2004, il est poursuivi dans le cadre de l’enquête sur les comptes de Vivendi. En 2011, Il est condamné à trois ans de prison avec sursis pour des malversations dans la gestion du groupe.